FR - EN
Abonnez vous à notre hebdo
 
Rapport de gestion Octo Crédit Convictions juillet 2013

Si le mois de juin avait connu un moment de doute suite au discours préventif de Monsieur Bernanke, celui-ci, voyant les effets dévastateurs d’un retour aux fondamentaux (en substance : « si le chômage revient à 7%, la FED réduira son quantitative easing »), a préféré se rallier à Mario Draghi et réaffirmer la poursuite d’une politique accommodante « sine die »… Enfin, au moins jusque mi-2014…

Les marchés ne demandant que rarement à voir au-delà d’un an, il n’en fallait pas plus pour que l’ambiance vire à l’euphorie, que ce soit sur les actions, sur les souverains (excepté l’actif soi-disant sans risque qu’est le Bund) ou sur le crédit. Reste maintenant à surveiller – un paradoxe de plus – que l’économie ne reparte surtout pas trop vite , afin que la pompe à morphine ne soit pas retirée, provoquant un choc de confiance majeur.

Devant cette appréciation « monétaire » et non économique des actifs nous préférons rester prudents et avons profité de ce mouvement de hausse rapide pour continuer d’alléger notre portefeuille qui se compose à fin juillet de 40% de positions de trésorerie (obligations moins d’un an comprises).

Le manque à gagner nous semble faible, compte-tenu des spreads et taux très bas, comparé au risque de choc violent dans un système tenu seulement par les discours de banquiers centraux et les taux courts artificiels.

Ainsi nous avons soldé quelques positions telles que Société Générale LT2 2023, EDP 2017, Caixa Geral
2018.

Nous continuons en revanche de nous positionner sur des dossiers crédit spécifiques et peu corrélés au marché dont la valeur idiosyncratique nous semble encore significative :

Banque PSA 2015 achetée à 3.2% de rendement , que nous achetons du fait de la garantie d’Etat et visant
une jointventure avec une banque européenne importante, Soitec 2014 (voir fiche conviction) à 8.95% de rendement et 800 de spread, visant un refinancement prochain qui sécurisera cette souche, Espirito Santo 2014 à un rendement de 5.30%, investissement de portage sur la seule banque portugaise n’ayant pas eu besoin du soutien de l’Etat.

A noter également un arbitrage Heidelberg 20 / Lafarge 19 qui nous permet, à qualité de crédit que nous estimons équivalente, d'améliorer le rendement de 53bps, de réduire la duration d’un an, améliorer le rating d’un cran et d’améliorer le spread de 61bps. Cet écart, dû à l’appétit pour les corporates allemands, ne nous semble pas justifié.

Enfin nous avons grandement profité de notre trésorerie pour participer à de nouvelles émissions, surtout en début de mois, sur des émetteurs offrant des primes significatives ou étant suffisamment rares pour attirer bon nombre d’investisseurs et offrir une source de plus-value : Oracle 2021 et 2025, Eni 2023, SPI Electricity 2020, SPP infrastructure, Aviva 2043, Alstom 2019 . Nous avons revendu l’ensemble de ces positions courant
juillet.


INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES


Avant d’accéder à ces pages, merci de bien vouloir prendre connaissance des informations réglementaires suivantes.

Cette page internet du site est destinée aux résidents français. Les personnes soumises à des restrictions interdisant l'accès aux produits ou services présentés, tels que les ressortissants des Etats-Unis ne sont pas autorisées à y accéder. Il appartient à l’investisseur de s’assurer qu’il est juridiquement autorisé à se connecter à ces pages et à utiliser et consulter les informations et services présentés sur le site au regard des lois en vigueur dans son pays.

Ce site Internet a été réalisé dans un but d’information uniquement et ne constitue ni une offre, ni une recommandation personnalisée, ni une sollicitation en vue de la souscription des produits ou services présentés. L’investisseur est seul juge du caractère approprié des opérations qu’il pourra être amené à conclure. OCTO Asset Management ne saurait être tenu pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site. Les informations, services et produits présentés sont susceptibles de modification sans avis préalable.

La souscription dans des parts ou actions d’OPCVM peut présenter des risques. La valeur liquidative des OPCVM peut varier à la hausse comme à la baisse selon les fluctuations des marchés et l’investisseur peut ne pas récupérer le capital investi. Aussi, avant toute transaction, l’investisseur doit :

- prendre connaissance du document d'informations clés pour l'investisseur et du prospectus de chaque OPCVM, et comprendre la nature des supports choisis, leurs caractéristiques et leurs risques

- s’assurer que les supports choisis correspondent à sa situation financière, à ses objectifs d’investissement et aux risques qu’il est prêt à accepter.

Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances passées ne doivent donc pas être l’élément central de la décision d’investissement du souscripteur : les autres éléments figurant sur les fiches reporting associées à chaque OPCVM doivent être pris en considération. Le document d'informations clés pour l'investisseur et le prospectus des OPCVM présentés est disponible auprès d’OCTO Asset Management sur simple demande ou sur ce site Internet.

Enfin, le traitement fiscal lié à l’investissement en parts ou actions d’OPCVM dépend de la situation de chaque investisseur. Il est donc recommandé de consulter son conseiller fiscal.