FR - EN
Abonnez vous à notre hebdo
 
Flasho Novobanco

Chers investisseurs,

Les autorités bancaires portugaises ont décidé hier d'utiliser leur pouvoir de résolution pour combler le déficit de fonds propres de la banque Novo Banco, alors que celle-ci peinait à trouver un repreneur.

Tout d'abord, nous tenions à vous informer que les fonds Octo AM ne sont porteurs d'aucune souche Novo Banco et ne sont donc pas impactés par l'opération.

La "good bank" Novo Banco se retrouve ainsi libérée de cinq obligations seniors (liste ci-dessous), pour un montant total de 2.168MM€ nominal, qui ont été transférées dans la "bad bank" Banco Espirito Santo, établissement dont la licence bancaire a été révoquée et qui n'avait jusqu'à présent conservées que les obligations subordonnées.


En conséquence, il est probable que ces obligations seniors nouvellement transférées aient in fine une valeur proche de zero. Elles cotent aujourd'hui entre 10 et 15% du nominal contre 90 à 100% hier matin.

La Banque Novo Banco bénéficie désormais d'un ratio CET1 au dessus de 13pp tandis que la structure BES prendra les dépréciations à sa charge.

Les souches concernées par l'opération sont :
PTBEQBOM0010 Senior Bond 6,875%, July 2016
PTBENIOM0016 Senior Bond 6,9% June 2024
PTBENJOM0015 Senior Bond 4,75% January 2018
PTBENKOM0012Senior Bond 4,0% January 2019
PTBEQKOM0019 Senior Bond 2,625% May 2017

De plus, voici quelques points importants à noter suite à cet événement pour le moins inattendu après le délai supplémentaire de 9 mois accordé le 22 décembre par la Commission Européenne pour la reprise :

1/ le processus de bail in des banques, c'est à dire un sauvetage autonome (en lieu et place du bail-out qui prévalait jusqu'à présent, c'est à dire un sauvetage par intervention extérieure, notamment l'Etat ou la BCE) dont l'entrée en vigueur était prévue pour 2016 a trouvé un premier exemple avant même le 1er janvier. Cela démontre aussi que ce type de résolution impactant les obligations seniors deviendra la norme et que les autorités de chaque pays ont plein pouvoir en la matière.

2/ A la lecture du communiqué, le choix des obligations semble avoir été fait en fonction de la catégorie de porteurs :
- ponction massive sur quelques titres "réservés" aux institutionnels, dont le minimum de souscription est établi à 100 000 euros.
- maintien des souches grand public, dont le minimum de souscription est plus faible (en général 1000 euros)
Une prime de rendement pourra donc être envisagée à l'avenir suivant le nominal des souches (les souches "retail" offrant moins de rendement), ce qui n'existait quasiment pas auparavant.

3/ Ceci montre l'importance de la connaissance des mécanismes de résolution choisis par chaque pays européen, puis par chaque établissement bancaire, sachant que des différences notables existent.

Nous ferons un point sur ces mécanismes à l'occasion de notre présentation d'allocation du 7 janvier prochain dont vous avez reçu l'invitation.

Cordialement,

Matthieu Bailly
Directeur Général


INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES


Avant d’accéder à ces pages, merci de bien vouloir prendre connaissance des informations réglementaires suivantes.

Cette page internet du site est destinée aux résidents français. Les personnes soumises à des restrictions interdisant l'accès aux produits ou services présentés, tels que les ressortissants des Etats-Unis ne sont pas autorisées à y accéder. Il appartient à l’investisseur de s’assurer qu’il est juridiquement autorisé à se connecter à ces pages et à utiliser et consulter les informations et services présentés sur le site au regard des lois en vigueur dans son pays.

Ce site Internet a été réalisé dans un but d’information uniquement et ne constitue ni une offre, ni une recommandation personnalisée, ni une sollicitation en vue de la souscription des produits ou services présentés. L’investisseur est seul juge du caractère approprié des opérations qu’il pourra être amené à conclure. OCTO Asset Management ne saurait être tenu pour responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations contenues sur ce site. Les informations, services et produits présentés sont susceptibles de modification sans avis préalable.

La souscription dans des parts ou actions d’OPCVM peut présenter des risques. La valeur liquidative des OPCVM peut varier à la hausse comme à la baisse selon les fluctuations des marchés et l’investisseur peut ne pas récupérer le capital investi. Aussi, avant toute transaction, l’investisseur doit :

- prendre connaissance du document d'informations clés pour l'investisseur et du prospectus de chaque OPCVM, et comprendre la nature des supports choisis, leurs caractéristiques et leurs risques

- s’assurer que les supports choisis correspondent à sa situation financière, à ses objectifs d’investissement et aux risques qu’il est prêt à accepter.

Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances passées ne doivent donc pas être l’élément central de la décision d’investissement du souscripteur : les autres éléments figurant sur les fiches reporting associées à chaque OPCVM doivent être pris en considération. Le document d'informations clés pour l'investisseur et le prospectus des OPCVM présentés est disponible auprès d’OCTO Asset Management sur simple demande ou sur ce site Internet.

Enfin, le traitement fiscal lié à l’investissement en parts ou actions d’OPCVM dépend de la situation de chaque investisseur. Il est donc recommandé de consulter son conseiller fiscal.